Déjà plus de 40 inscrits au tour de Belgique

À deux mois de la renaissance du Tour de Belgique historique, la liste des engagés a déjà de quoi faire tourner de l’oeil.

Parmi les têtes de liste, nous retrouverons Alain Lopes. Le vainqueur 2007 du Monte-Carlo historique sera associé à Georges Van Oosten sur une Porsche 911 Carrera. Georges est d’ailleurs un copilote connu dans notre plat pays, ce dernier ayant épaulé Droogmans ou encore Stapelaer pour ne citer qu’eux. Cet équipage figurera évidemment parmi les candidats à la victoire puisqu’aussi bien le pilote que le copilote possèdent un palmarès impressionnant ! Autre pilote de marque, Ruben Maes siègera aux côtés de Filip Deplancke sur une Porsche 911 T. En effet, le concessionnaire Porsche Ouest-Flandrien est un touche-à-tout des sports moteurs. Après de longues années à arpenter les circuits (11 ans en Pro car, VW Fun Cup ou encore Belcar pour ne citer que ça), Ruben a décidé de mettre un pied en rallye en 2011. Ce virage explique d’ailleurs sa présence au volant d’une Porsche 911 Carrera. 

En plus de ces équipages, tous les spécialistes de la discipline sont évidemment présents. On peut d'ores et déjà citer Robert Aerts et Éric Chapa sur BMW 2002 TII Touring, Michel Closjean associé à Nicolas Gilsoul (le copilote de Thierry Neuville en WRC) sur une magnifique Porsche 356 Pré A apparue fin des années 40. Nous devrions aussi retrouver Claude Corthals sur Fiat 850 Sport. Le père de Pierre Yves Corthals, qu’on ne présente plus, sera copiloté par Alex Paquay. Ensuite, le double vainqueur du rallye Neige et Glace, Yves Deflandre et l’expérimenté Robert Rorife espèreront eux aussi briguer la victoire finale au volant de leur Alfa Romeo Coupé Bertone. Autre monture, mais tout aussi efficace, la Renault 5 Alpine d’Éric Piraux, copiloté par sa femme Catherine Monard, nourrit de beaux espoirs puisqu’elle vient récemment de remporter le Belgian CER Historic.

Dans les pilotes bien connus de la région ardennaise, l’Opel Kadett GTE de Loris De Sordi espèrera jouer les troubles fêtes dans la lutte à la victoire. Pour ça, il s’est muni d’un copilote d’expérience, à savoir, Jonathan Lemaire. Position identique pour Dominique Dufrasne et Patrice Simon qui voudront faire virevolter leur Volvo Amazone en haut du classement. Munis d’une Toyota Celica GT de 1972, Bernard Jacquet et Yannick Albert tenteront eux aussi de s’illustrer. Tellement nombreux, il serait impossible de les citer tous. N’oublions justement pas la Mini Cooper Innocenti de Tony Kevers ainsi que la Ford Escort Mexico d’Éric Damseaux et Didier Simonis, mais encore, Daniel Reuter, Johnny Delhez ou Eddy Gully, des noms bien connus dans la discipline.

Parmi la presse, Xavier Daffe du «Moniteur Automobile» et Benoit Galand de «Turbo Magazine » prendront aussi part à la fête sur des voitures qu’ils leur restent à déterminer. Un autre équipage sortant de l’ordinaire n’est autre que la paire Goerges Tomsen et Claudy Content. Claudy est le premier vainqueur du rallye du Condroz. Nous sommes évidemment d'accord de dire que ça marque les esprits. Quoi qu'il en soit, avec une demande d’engagement croissante, cette renaissance du Tour de Belgique est bien partie pour marquer les esprits. Donc, Gentlemen, pouponner vos montures, le grand départ est dans moins de deux mois !