Départ du Tour de Belgique : J - 1

Paré au départ.  Roadbook terminé, parcours vérifié, l’équipe d’organisation du Tour de Belgique peut vous affirmer que tout a été mis en oeuvre pour proposer une épreuve de qualité à la septantaine de concurrents présents.

Le parcours, comme un bon repas, devrait se dérouler en parties bien distinctes. Le vendredi sera le prologue d’une longue aventure avec des passages sur des courses de côte mythiques comme celle de Foret — Trooz ou celle de Trasenster. Sur cette dernière, le président du club de voitures historiques de la région a affrété une salle pour y accueillir les passionnés. Il y aura aussi un point de contrôle, ambiance garantie. L’apothéose de ce prologue sera aussi une course de côte. Mais nous ne divulguerons pas cette dernière, nous préférons vous laisser la surprise !

Après tout ça, Zolder sera le véritable apéritif de ce rallye. Le samedi sera, quant à lui, fidèle aux précédentes éditions du Tour de Belgique. Le copilote aura d’ailleurs du travail puisqu’on dénombre 44 contrôles horaires entre Francorchamps et Mariembourg soit 44 CH pour 400 kilomètres ! L’endurance du pilote et la concentration du copilote seront essentielles durant cette journée. Quant aux «régularity tests», ils seront assez variés mais réduit en nombre par rapport au dimanche. Aucun ne fait au-dessus de 20 km, mais ces «RT» donneront vraiment un aperçu du parcours routier que devaient emprunter les pilotes à l’époque.

Le dimanche sera assez différent du samedi. Cette partie de la course mettra l’accent sur la régularité. Il y aura moins de routiers pénalisants, seulement 19 CH sont dénombrés. Mais on retrouvera beaucoup de RT dans des endroits intéressants que nous préférons aussi tenir secrets. Ça, c’est la touche personnelle de l’organisation. Notre équipe promet d’ailleurs que le gagnant ne sera connu qu’une fois toutes les voitures à l’arrivée. Bien que la difficulté du parcours ne devrait pas poser de problèmes, certaines subtilités feront la différence entre les concurrents.

En résumé, cette édition du Tour de Belgique se présente comme un bon repas. Zolder fera office d’apéritif tandis que l’entrée froide se prendra à Chaudfontaine. Une grosse entrée chaude attendra les équipages le samedi et le plat de consistance se dégustera dimanche avec les nombreuses RT. Quant au dessert, ce dernier se prendra lors de la remise de prix à Chaudfontaine. D’ici là, bon appétit à tous !