Horaire du Tour de Belgique 2013 !

Pour sa 30e édition, le Tour de Belgique compte bien pointer à l’heure. Dans notre dernière news, nous vous avions déjà dévoilé une partie du parcours.

Pour ceux qui en redemandent, voici un vaste timing de l’épreuve et encore plus d’informations sur le parcours !

Étape 1 :
Cette année, les festivités débuteront plus tôt. À partir de 14h, les pilotes prendront le départ sur le circuit de Zolder. Après une brève liaison sur autoroute, les équipages s’engageront dans plusieurs RT (Regularity Test) comprenant entre autres la CC (Course de Côte) de Richelle. Avant de rejoindre Chaudfontaine pour 18h20, les voitures traverseront différentes communes comme Bilzen, Riemst, Bassenge, Visé, Blegny, Soumagne ou Fléron.

À 19h30, du Casino de Chaudfontaine, les équipages effectueront une boucle pour revenir à leur point de départ. Les CC de Trasenster, de Forêt-Trooz, de Soiron devraient être le théâtre d’un beau spectacle. Le retour à Chaudfontaine est prévu pour 20h20.

De retour au Casino, les équipages prendront ensuite la direction de Francorchamps sur le coup de 21 heures. Ceux-ci réaliseront une grande boucle autour du circuit en empruntant les CC de Spa-Barisart et de Trôs-Marets. Une fois l’étape terminée, une bonne nuit de sommeil attendra les équipages à l’hôtel de la Source****.

Étape 2 :
Passage obligé du Tour de Belgique 2013, le circuit de Francorchamps donnera le coup d’envoi de la deuxième étape. À l’issue du test de régularité par secteurs sur le plus beau circuit du monde, les équipages prendront la direction de la Gaume, plus exactement Léglise où les pilotes pourront s’y restaurer durant 45 minutes. Ils devront prendre des forces, car la suite de la journée s’annonce corsée ! Avant de rejoindre Léglise, les voitures passeront à 9h par Burg-Reuland et entreront sur le territoire de la commune de Bastogne sur le coup de 10h. Après tout ce chemin, les voitures et les équipages devraient avoir soif. C’est pourquoi à 11 heures, un arrêt de 10 minutes, suivi d’un ravitaillement en carburant, est prévu à Martelange. Après être passés à Habay (11h40), les concurrents pointeront enfin à Leglise pour 12h10.

La remontée vers Mettet s’effectuera le long de la frontière française. De 13 à 15 heures, les pilotes traverseront la vallée de la Semois qui dénombre plusieurs lieux emblématiques du sport automobile belge comme les CC de Vresse-sur-Semois et de Houyet. De 15h à 16h30, le chemin menant au circuit Jules Tacheny à Mettet passera par des endroits mythiques de l’entre Sambre et Meuse et de la région hastièroise. Les concurrents devraient arriver sur le circuit de Mettet aux alentours de 17h. L’épreuve s’y disputant partiellement de nuit, il n’y aura pas de régularité par secteurs contrairement à Francorchamps et Zolder. Comme l’année passée, les équipages devront boucler le tour du circuit à 70 km/h de moyenne. Petit changement, ils emprunteront cette fois le tracé moto. Après cette épreuve haute en couleur, une liaison les emmènera jusqu’à La Hulpe où, encore une fois, un repas et une chambre confortable les attendent au Dolce****.

Étape 3 :
Comme annoncée, l’étape 3 sera la cerise sur le gâteau du Tour de Belgique 2013. Le Brabant Wallon regorge d’endroits aussi beaux les uns que les autres ! D’abord le bois de la Houssière et à partir de 9h20, les magnifiques routes d’Estinnes et d’Erquelinnes devraient ravir les pilotes. Robert Vandevorst, l’organisateur du rallye, a pris soin de sélectionner les passages les plus connus des rallyes de la région. De 10 à 12 heures, les pilotes revivront la grande époque du Bianchi Rally. Mais si les équipages devraient se régaler, les spectateurs ne seront pas en manque non plus !  Au petit soldat de Thirimont, à Solre-Saint-Géry et à Froidchappelle (avec son célèbre Trèfle à Quatre Feuilles), les passionnés étaient déjà venus nombreux en 2012, assez pour faire régner l’ambiance d’antan, selon certains ! Après ça, les pilotes prendront la route de Mariembourg qu’ils rejoindront pour midi. Comme l’année passée, l’épreuve s’y déroulera à une moyenne de 50 km/h. Après ce passage sur la piste de karting, les participants auront une heure pour se restaurer et partir pour les derniers kilomètres du rallye, mais pas les moindres !

Après s’être défoulés sur Mariembourg, les équipages emprunteront un parcours de liaison jusqu’à Rochefort, départ de la dernière ligne droite du tour de Belgique ! Cette dernière portion, comprenant plusieurs sections de régularité, ralliera la Famenne à Chaudfontaine, l’arrivée du Tour de Belgique. Avant de franchir le drapeau à damier, les concurrents auront fort à faire : le passage sur le Gerni, dans la région de Marche-en-Famenne, devrait bouleverser le classement alors que l’itinéraire tracé à proximité des châteaux de Hoyoux et d’Hodoumont transportera les équipages dans une ambiance rappelant le RAC Rally et évidemment le rallye du Condroz.  Comme en 2012, l’ultime explication aura lieu dans la région de Remicourt, finale appelée à devenir le juge de paix du Tour de Belgique new look. Le cadre de cette étape condruzienne et hesbignonne sera magnifique, mais autant dire que celui qui sera en tête samedi ne devra pas se reposer sur ses lauriers dimanche ! Par souci du détail, n’oublions pas de préciser que l’ensemble du parcours se disputera sur des routes praticables, aucune portion cassante ou chemin de terre ne pointe à l’horizon ! Les voitures devraient donc être intactes à Chaudfontaine, l’arrivée est prévue sur le coup de 16h30.