L’improbable équipage

Pour commencer cette présentation des équipages, la paire Marc Duez-Damien Chaballe semble la plus appropriée !

Marc Duez, qu’on ne présente plus, sera chargé de dompter une Austin Healey 3000, entièrement préparée pour la compétition historique. Cependant, la puissance n’est rien sur cette épreuve. Le Tour de Belgique est une épreuve de régularité, ce qui n’est pas vraiment la tasse de thé des deux hommes.  

«Même si nous travaillons avec DG Sport sur l’organisation du Francorchamps Rally Show, nous avions peur de devoir rouler à 20 km/h sur le circuit de Francorchamps, explique Damien Chaballe. Or, après sondage chez les concurrents du Tour de Belgique 2012, il faudrait parfois rouler vite pour suivre la moyenne horaire. En ce qui me concerne, je n’ai plus copiloté depuis 30 ans ! La seule chose qui me rassure, c’est que je continuerai de m’assoir à gauche puisque l’Austin Healey est une conduite à droite ! Je dois avouer que la vue d’un road-book ne m’enchante guère et je risque fort de balader Marc aux quatre coins de la Belgique (rire). Mais ce n’est pas mon problème, ce sera à lui de montrer qu’il est rapide en rattrapant le retard qu’engendreront mes erreurs.» 

Cependant, des néophytes ont bouclé le parcours l’année dernière sans problème ! Autant dire qu’avec leur magnifique Austin Healey 3000, les deux hommes devraient vite se prendre au jeu.  « Aussi bien lui que moi, nous sommes très compétitifs ! Même si l’objectif est évidemment de s’amuser, on va essayer de s’approcher le plus possible des spécialistes de la discipline. Rappelons que cette voiture est une propulsion disposant de 150 chevaux sous le capot. Sur papier, il y a de quoi jouer la gagne, mais il y a surtout de quoi se faire plaisir. Le mieux, ça reste le bruit de son moteur, attendez de l’entendre. C’est du pur bonheur ! »