Une ambiance unique rappelant « la belle époque »

La saison automobile belge touche à sa fin… mais elle va se clôturer en fanfare avec, coup sur coup, deux événements majeurs.

Ce prochain week-end, le rallye du Condroz mettra aux prises nos meilleurs sprinters et une semaine plus tard, le Tour de Belgique Historique accueillera le gotha de la régularité. S’ils diffèrent dans leur philosophie, les deux événements se rejoignent en termes de sélectivité et proposent chacun une ambiance à nulle autre pareille.

Une météo automnale, le sol jonché de feuilles mortes, les voitures qui surgissent entre les maisons, un petit coup de frein le temps de vérifier les chronos, un geste amical de l’équipage – pourtant bien occupé – et c’est reparti vers d’autres aventures ! Cette ambiance typique du Tour de Belgique, les passionnés pourront la retrouver et la savourer en divers points du parcours d’ores et déjà précisés par DG Sport. Voici un aperçu de ces rendez-vous au parfum de « belle époque » :

Vendredi 13 novembre : circuit Jules Tacheny à Mettet (14h00) // café l’Albert 1er à Froidchapelle (18h55) // Senzeilles (19h40) // Merlemont-Philippeville (20h15) // Dourbes-Viroinval (20h25) // Vierves-sur-Viroin (21h15) // Château de la Forge à Anthée-Onhay (22h12).

Samedi 14 novembre : circuit de Mariembourg (08h00) // Dourbes-Viroinval (08h55) // Felenne – course de côte (09h45) //  Gedinne – circuit (10h35) // Moulin de Daverdisse (11h20) // station ESA de Redu (11h45) // Jehonville – circuit (12h20) // Petit-Fays – course de côte de Vresse-sur-Semois (13h10) // Rochehaut (14h00) // Ucimont-Bouillon (15h10) // La Mallejoyeuse-Bertrix (16h00) // Hostellerie d’Orval (16h55) // Givroulle-Bertogne (18h40) // station Total – Houffalize (19h20).

Dimanche 15 novembre : pont de Brisy-Gouvy (09h15) // Crombacher Mühle-Saint-Vith (10h10) // Biermuseum-Saint-Vith (10h30) // Eibertingen-Amel (11h25) // Möderscheid-Amel (11h25) // Sourbrodt (12h10) // circuit de Spa-Francorchamps (13h00) // Basse-Bodeux (15h30) // arrivée à Spa (16h45). 

25 REGULARITY TESTS, 14 EN CRITERIUM

Souvent inscrit au calendrier du championnat d’Europe des rallyes dans les années 60-70’, le Tour de Belgique en constituait l’un des rounds les plus sélectifs. Tout en l’adaptant évidemment au contexte actuel, DG Sport a conservé ce caractère : « Un Tour de Belgique, ça se mérite », avance Robert Vandevorst le directeur de course.

Les concurrents s’affronteront sur la bagatelle de 25 Regularity Tests totalisant 463,25 km ; les équipiers pourront donc montrer leur savoir-faire… et les pilotes trouveront aussi l’occasion de faire apprécier leur coup de volant, surtout en cette période de l’année ! Pas question pour autant que l’épreuve tourne au parcours du combattant : le timing élaboré par DG Sport prévoit de nombreuses haltes qui permettront aux équipages de récupérer et surtout de partager de bons moments.

Le programme du Critérium – qui débute le samedi matin – est plus light mais tout aussi sympa : les candidats à la victoire se départageront en effet sur 14 RT soit 276,21 km. 

SPA EN FÊTE POUR L’ARRIVEE

On dit de la ville de Spa qu’elle pétille tous les jours de l’année, même le dimanche. On dit aussi que la Perle des Ardennes vit au rythme de l’automobile tant les événements « sur quatre roues » s’y succèdent depuis des décennies. Le rendez-vous est déjà pris le dimanche 15 novembre en fin d’après-midi lors de l’arrivée du Tour de Belgique Historique et de son homologue New Energy.

Dès 16h00, les concurrents des deux épreuves se présenteront de minute en minute sous le portique d’arrivée installé au Parc des Sept Heures. L’occasion sera offerte au public d’admirer les voitures, de rencontrer les équipages et de… faire la fête avec eux. DG Sport a en effet prévu une animation musicale et même un concert – gratuit – du groupe « Déjà Vu » ; et si les plus sages s’en tiendront à l’eau, les autres pourront goûter à une spécialité spadoise, la Bobeline (bière de Spa) ainsi qu’au champagne de la Principauté de Liège.

La remise des prix se tiendra ensuite pour fêter comme il se doit les lauréats de ce Tour de Belgique 2015 appelé d’ores et déjà à occuper une place en vue dans le grand livre d’or des rallyes belges.