Duel serré entre Piraux-Monard (Renault) et Holvoet-Vanoverschelde (Toyota)

C’est un « vrai » Tour de Belgique qui a débuté vendredi soir à Mettet et s’est poursuivi durant toute la journée de samedi… pour ne rendre son verdict que dimanche, au terme d’une étape qui s’annonce à nouveau corsée. Routes grasses et mouillées couvertes de feuilles mortes, changements d’adhérence, RT ultra-sélectifs, les équipages engagés dans cette quatrième édition organisée par DG Sport ont passé en revue tout le panel des pièges habituels de ce genre d’exercice. Pas étonnant dès lors que les cadors aient émergé et se soient livré une lutte sans merci… bien partie pour continuer jusqu’à l’arrivée, dimanche après-midi à Spa.

Vendredi soir à la halte au Castel de Pont-à-Lesse, le premier classement était favorable à Dominique Holvoet-Bjorn Vanoverschelde (Toyota Celica GT) qui, avec 57,90 points, devançaient Eric Piraux-Catherine Monard (Renault 5 Alpine – 72,18), Dirk Van Rompuy-Jens Vanoverschelde (MGB GT V8 – 80,15), Yves Deflandre-Joseph Lambert (Porsche 911 – 92,07) et Bernard Jacquet-Yannick Albert (Toyota Celica GT – 95,32). Parmi les favoris, on notait la contre-performance de José Lareppe-Adrien Felot (Opel Kadett GT/E) qui avaient manqué un CP et se retrouvaient en 15e position.

Très vite, cette hiérarchie était bouleversée samedi avec l’abandon d’Yves Deflandre : « Le câble d’embrayage a cédé. J’ai bien tenté de poursuivre en démarrant en 3e et en jouant sur le couple, mais le jeu n’a pas duré », expliquait le vainqueur du Tour 2012 à la halte du Moulin de Daverdisse.

Au fil des kilomètres, Eric Piraux et Dominique Holvoet se détachaient progressivement du reste de la meute, le premier nommé frappant un grand coup dans le RT14 – les Dolimards – où il distançait son rival de près de 70 points. Toutefois, le pilote de la Celica blanche n’abdiquait pas et rentrait à Houffalize samedi soir avec moins de 30 unités de retard.

Derrière ce duo de choc, Johnny Delhez-Yves Noelanders (Ford Escort 2000 RS) opéraient une belle remontée pour venir s’installer au 3e rang, devant Bernard Jacquet-Yannick Albert (Toyota Celica GT) et Dirk Van Rompuy-Jens Vanoverschelde (MG B GT V8). Le top 10 était complété par Gaetan Schoobroodt-François Gehlen (Ford Escort), Damien Chaballe-Freddy Moors (Volvo 122S) bien revenus après une entrée en matière moyenne, Hubert Musty-Anton Dupont (BMW 2002 Tii), Pascal Gonin-Claudy Content (BMW 2002 Tii) et Benoît Legenne-Vincent Legenne (Opel Commodore GS).

Dans le Critérium, une bagarre très serrée – et particulièrement indécise – a également opposé deux équipages durant toute la journée.  Stéphane Blaise-Marc Sevrin (Porsche 911SC) et Michel Decremer-Patrick Lienne (Opel Ascona) ont en effet creusé l’écart sur un peloton emmené par Michel Closjans-Renaud Herman (Porsche 356 Pré-A), handicapés par de gros soucis de freins.

Enfin, Jean-Pierre Vandewauwer, parfaitement guidé par Julien Paisse à bord d’une Peugeot 508 RXH, a pris nettement les devants dans le Tour de Belgique New Energy. Cependant, Marc Duez-Pierre Sibille (Mitsubishi Outlander PHEV) ne sont pas loin, tandis que Julien Libioul-Michael Demortier (Volvo V70 B-Fuel) emmènent le groupe des journalistes et pointent à une belle 3e place.

Tour de Belgique-classement officieux : 1. Piraux-Monard (Renault 5 Alpine) 316,71 pts ; 2. Holvoet-Vanoverschelde (Toyota Celica GT) 345,08 ; 3. Delhez-Noelanders (Ford Escort 2000 RS) 514,44 ; 4. Jacquet-Albert (Toyota Celica GT) 570,14 ; 5. Van Rompuy-Vanoverschelde (MG B GT V8) 606,50 ; 6. Schoobroodt- Gehlen (Ford Escort) 662,92 ; 7. Chaballe-Moors (Volvo 122S) 683,03 ; 8. Musty-Dupont (BMW 2002 Tii) 747,10 ; 9. Gonin-Content (BMW 2002 Tii) 793,95 ; 10. Legenne-Legenne (Opel Commodore GS) 968,12 ; etc.

Critérium-classement officieux : 1. Blaise-Sevrin (Porsche 911SC) 78,37 pts ; 2. Decremer-Lienne (Opel Ascona) 78,40 ; 3. Closjans-Herman (Porsche 356 Pré-A) 155,82 ; 4. Verhelle-Thirionnet (Ford Escort RS 2000) 202,24 ; 5. Neuville-Neuville (VW Golf GTi) 224,90 ; etc.

Tour de Belgique New Energy-classement officieux : 1. Vandewauwer-Paisse (Peugeot 508 RXH) 132,00 pts ; 2. Duez-Sibille (Mitsubishi Outlander PHEV) 183,00 ; 3. Libioul-Demortier (Volvo V70 Bi-Fuel) 410,00 ; 4. Braillard-Delferier (Volvo V60) 546,00 ; 5. Verstraete-Gengoux (Peugeot 508 RXH) 648,00 ; etc.