Le Journal du Tour #3 : Les côtes de Houyet et Gendron au programme de la 2e étape

A l’instar de son homologue français, le Tour de Belgique a toujours proposé un intéressant mix entre tronçons routiers, épreuves sur piste et courses de côte. L’édition 2017 s’inscrit dans cette longue tradition avec une deuxième étape où les « rois de l’escalade » pourront s’en donner à cœur joie.

Après avoir quitté Durbuy dès 08h00 du matin, le samedi 18, les concurrents rejoindront Houyet pour s’expliquer sur la côte de la Reine, laquelle mérite aussi le titre de Reine des côtes tant elle est sélective et variée ; les courbes rapides succèdent en effet à des passages plus sinueux et trouver le bon tempo sur cette route au revêtement impeccable n’a rien d’évident. Les équipages fileront ensuite vers Gendron où les attend un RT très spécifique, débutant par de spectaculaires épingles… sur pavés ; c’est là qu’en 2016, les membres du Dinant Classic Club s’étaient réunis et avaient assuré une ambiance de feu.

Ces deux RT seront parcourus à deux reprises, avant et après le lunch (13h00) servi une fois encore à l’Auberge de la Lesse à Gendron-Gare dont tous les participants du Tour 2016 avaient plébiscité l’accueil et la convivialité.

Après le lunch, la colonne se dirigera vers le circuit Jules Tacheny à Mettet où deux RTC figurent au programme, avant le retour vers Barvaux-sur-Ourthe (hôtel Azur-en-Ardenne) prévu dès 18h20. L’heure sera alors à la détente pendant une soirée… qui ne pourra cependant s’éterniser car le menu proposé dimanche sera corsé !